Comment apprendre la COUTURE seule ?

Août 17, 2021

Si je devais écrire sur la couture, voilà ce que j’aimerais vous raconter…

Cela a commencé avec ma mère, que j’ai toujours regardé régulièrement derrière sa machine à coudre, depuis mon plus jeune âge : avec mes 2 frères et ma sœur, cela a fait partie de notre « apprentissage de base » : nous avons appris à bricoler avec papa et appris à coudre avec maman ! Savoir autant utiliser une perceuse que faire un ourlet ou coudre un bouton…. L’école de la vie, de l’essentiel, celle qui fait de nous des adultes accomplis et débrouillards.

Leçons de coutures pour les débutants en couture avec la machine à coudre familiale.

Ma 1ère machine à coudre

Une fois rendu dans la vie active et mon 1er salaire en poche, je ne pense qu’à une chose, je rentre dans une boutique SINGER et j’achète une machine à coudre d’occasion… Ce sera ma première machine à coudre ! Celle que l’on n’oublie jamais et dont on a du mal à se séparer, même lorsqu’elle rend l’âme.

Je me fais la main pas à pas pour apprendre à coudre à la machine avec des créations simples, des rideaux, des coussins, des trousses, etc. mes dimanche après midi, je les passe à ça, coudre, créer, mais le temps commence à me manquer et la machine fini part se faire oublier petit à petit pour laisser plus de place à ma vie de jeune femme active.

Je ne ressors la machine à coudre que plusieurs années après, à l’arrivée de mon 1er enfant, mon fiston, et comme toutes les jeunes maman je veux le meilleur pour mon enfant même s’il ne s’en rend même pas comptes ^^ !
Je me lance dans des créations bien plus audacieuses et je retrouve le gout et la même envie de créer qu’autre fois.

Leçons de coutures pour les débutants en couture avec la machine à coudre.

Je monte à niveau couture plus avancé

Ce n’est que bien plus tard que je décide d’arrêter un peu les couettes, plaide, coussin et enfin me jeter dans le grand bain pour coudre mes propres vêtements.

La marche est grande, semble même infranchissable : il faut de la technique, … Et comment savoir faire à sa taille ?…. Il faut avoir du temps pour ça….. Et puis de la place pour tout sortir….

Mais c’est là …. Au fond de moi…. Et cela m’attire depuis un moment déjà !!!

Le déclic arrivera grâce à un cadeau de Noël de 2014, si bien choisit par celui qui me connait si bien : un livre de patron de couture !! Il ne me manquait plus que la bonne copine Fifine qui me lance sur Instagram pour y découvrir une grande communauté de couturières, des créatrices pleines de talents, des tissus qui ne font que stimuler ma créativité, ET retrouver en images les créations de ma cousine Camille, qui finissent de m’aider à passer le pas !

Leçons de coutures pour les débutants en couture .

Je découvre les bases de la couture

Je me lance : une tunique, puis 2, puis 3, un gilet, une jupe, une robe… Quel plaisir d’associer une forme, un tissu, de personnaliser, d’avoir la satisfaction de le faire, puis de le porter !

Au fur et à mesure des pièces réalisées, apprendre un peu plus : débuter en couture peut être largement accompagné par des tutoriels couture, mis en ligne par de nombreuses créatrices, ou tout simplement des patrons très travaillés et descriptifs qui permettent quasiment d’avoir un « cours à la maison » !! Et le plaisir n’a fait que grandir quand j’ai aussi commencé à coudre pour ma tribu d’hommes : mais quelle chance et quel bonheur d’avoir son fiston qui vient te demander de te coudre un teeshirt, puis un pantalon…. et ce petit moment où tu l’entends dire : « c’est maman qui me l’a fait » ! La fierté de pourvoir faire quelque chose de ses mains qui à une vraie utilité.

Débuter en couture avec la machine à coudre familiale.

La fabrication, une vraie thérapie

Mais je sais qu’il n’y a pas de hasard si c’est à ce moment précis que j’ai osé passer le pas : la couture est aussi pour moi une échappée belle….. Petite bulle antistress et ressourçante à un moment où je découvre un nouvel univers de travail et où les responsabilités m’alourdissent les épaules et me mettent sous pression ! Oui, je découvre là, la seule activité qui me débranche le cerveau du quotidien et laisse la place entière à la création. C’est simple quand je me mets à coudre je suis comme en transe / méditation.

La couture zen

Cela devrait être remboursé par la Sécu : mieux qu’un thérapeute ou qu’une boite de médocs, la couture est mon rendez-vous régulier avec moi-même. Espace de liberté où j’apprends à mieux me connaitre, à affiner mes goûts en termes de couleurs et de matières, à apprivoiser mon corps et à me sentir belle à « mes yeux » ….. Cela me fait prendre conscience que je m’habille pour me faire plaisir, selon mes envies, dans mon individualité, porter des tenues dans lesquelles je me sens bien, je suis à l’aise et que je choisie en fonction du contexte et des circonstances !

Ma relation à la couture devient particulière, intime, féminine (ou masculine pour ma tribu), elle me permet de m’affirmer et l’envie de partager avec d’autres ce plaisir arrive naturellement : les kits couture sont parfaits pour ça ! Bien sûr offerts avec l’option « journée copine couture » !!

Apprendre à se servir d'une machine à coudre familiale.

Et si j’apprenais de nouvelles techniques de coutures ?

Les années passent, l’assurance arrive petit à petit grâce aux explications techniques très détaillés de certains patrons, et inévitablement l’envie de pousser un peu plus loin l’aventure : Instagram ouvrant toujours plus de portes à mon univers couture !

Je suis à l’aise dans la création de plusieurs pièces : tuniques, teeshirt, sweat, jupes, robes, shorts, pantalons.

Cela fait déjà une bonne base de garde-robe, mais il reste un univers qui du coup est passé de « inaccessible » à « peut être envisageable ?? »…. Ce par quoi nous commençons à nous habiller chaque matin : la lingerie !!

Je découvre doucement la lingerie faite maison par un livre de patrons, beaucoup d’explications qui m’aident à me rassurer. Un premier essai de culotte basique en jersey va aussi me permettre de comprendre que cela m’est accessible !

Cela parait si banal, et en même temps tellement technique avec du matériel spécifique que je n’ai encore jamais utilisé !

Apprendre à se servir d'une machine à coudre familiale.

Un KIT couture lingerie pour débutante ?!

Mais d’avoir goûté au sur mesure me motive, et le temps d’un défi de printemps je me lance à me faire un maillot de bain ! Une sacrée étape, et dans le même temps je découvre l’univers poétique et qui me parle tellement de boudoir_français : apprendre à faire sa propre lingerie, proposée sous forme de box couture déjà patronnée sur mesure ! Commencer pas à pas, s’essayer avec un kit, puis recommencer seule l’exercice avec des tissus et des dentelles que j’aurai choisi ……..

Je crois que je sais ce que je vais demander à mon prochain Noël….. !!

Je reviendrais donc surement l’année prochaine pour vous parler de mon expérience couture lingerie ….