Confession d’une JEUNE COUTURIÈRE

Juin 28, 2021

Cours d'initiation à la couture.

MES DÉBUTS DANS LA COUTURE

Voilà je vais vous raconter mon histoire d’amour avec la couture, avec beaucoup de moi… et de couture…. 
J’ai toujours été une femme créative depuis aussi longtemps que je m’en souvienne. Je suis du genre touche à tout : peinture, perle, poterie, bricolage, … et j’en passe 
À l’âge de 10 ans, j’ai découvert la dentelle au fuseau et ce fut un véritable coup de cœur qui se transforma rapidement en une passion. Je pratiquai cet art chaque semaine avec un groupe de mamies très rigolotes. Elles n’arrêtaient pas de se plaindre de mon côté pipelette et me donnaient des gages (parler anglais, mimer, écrire) pour me faire taire. Par manque d’espace et de temps j’ai dû mettre cette passion de coté, mais elle resta toujours un peu au fond de moi et elle attendait patiemment le moment ou j’allai enfin m’aménager un espace dédié pour pratiquer mon art.

Les tissus pour apprendre à coudre et débuter en couture.

MES DÉBUTS DANS LA COUTURE MAISON

C’est si beau de partir d’une simple bobine de fil, l’enrouler sur les fuseaux et croisé, décroisé et rajouter les épingles, continuer, suivre le dessin, serrer desserrer, tordre, observer les différents points naître sous mes doigts … Et ce bruit, le clap clap des fuseaux sur mon carreau … tout ça pour former un tout, une chose unique qui prends vie sous mes mains avec de la patience. J’ai très peu gardé mes créations, car j’aimais offrir et faire plaisir. Je faisais beaucoup de choses figuratives, la dentelle au mètre ne m’intéressait pas, mais depuis que je me suis mise à la couture. J’ai l’envie de m’y remettre afin de faire ma propre dentelle et de coudre ma lingerie. Tout de A à Z serait un objectif ultime, mais pour cela il faudrait commencer et oser me lancer…  

Le temps à passer, les études, le boulot, la vie, et oui… il file … le temps.

Un jour, je me décide enfin et je franchis le pas. Ça fait trop longtemps que je rêve de ce petit soutien-gorge rose et noir en dentelle. J’avais toujours cette petite idée de coudre, et là j’ai rencontré mon homme, et sa maman !!! Une virtuose de la couture qui m’a gentiment aidé à créer la robe de baptême de ma fille. Elle m’a montrée comment décalquer le patron et couper le tissu et elle c’est charger de la partie assemblage afin d’assurer un résultat parfait pour ce jour si important. Du coup, je l’ai beaucoup observé et mon envie de coudre moi-même s’est décuplé.

Cours de couture pour débuter chez soi.

UNE MACHINE À COUDRE PAS COMME LES AUTRES

Un jour, la grand-mère de mon conjoint me donna sa machine à coudre, dont elle ne se sert pas, une Singer Mélodie. Elle fait 5 point basiques, grosse, lourde, fais du bruit… Mais vous ne pouvez pas savoir à quel point je l’aime. C’est une révélation ! 

Allez je me lance, tissu, canette, enfilage… j’y arrive et je commence par coudre de simples rideaux afin de débuter avec cette machine à coudre que je ne maitrise pas encore. Je me souviens encore du bruit de la machine à coudre, le glissement du tissu, la sensation sous les doigts et voir mon rideau défiler et prendre forme. Créer quelque chose d’unique (bon ok à mes fenêtres, mais quand même ) j’ai ressenti de la fierté et de la satisfaction personnelle.



Comment utiliser une machine à coudre singer.

MA 1ère CRÉATION COUTURE

Un matin, je suis allée dans une boutique vers chez moi, avec une amie, qui voulait des voilages. On reste dans la même idée que les rideaux. J’avais téléchargé quelques patrons dont la jupe EVCHEN, une petite jupe un peu crayon avec des plis. Dans cette mercerie je suis tombée sur le patronage d’un sweat et je décide de le faire avec un tissu jaune moutarde avec des pissenlits brodés et une doublure noire. Je me lance dans cette nouvelle création avec un tissu stretch et bien épais qui plus est le tout cousu à l’aide de ma vieille machine coudre Singer…

 » TOUT VAS BIEN SE PASSER, c’est ce que je me disais naïvement ^^ ! »

Alors je m’y mets, enfin je saute le pas, et je laisse tomber une goutte de sueur à chaque étape !!!! 

  • Je prends mes mesures
  • Je décalque mon patron 
  • Je coupe mes tissus   
  • Je couds avec ma machine Singer
Coudre la petite culotte en coton.

Alors oui, je prends mon temps et ce n’est pas parfait loin de là, croyez-moi, mais elle est toujours dans mon placard. Je ne la porte pas, car la ceinture me fait un double voir triple bidon ! Mais je la garde précieusement comme toutes mes créations. Cette 1ère création était une vraie révélation pour moi. J’aime tout du début à la fin, trouver le patron, chercher avec quel tissu l’associer, le décalquage du patron qui me permet de comprendre l’association des différentes pièces, découper les pièces, les assembler pour enfin porter ce que l’ont à cousu avec son cœur. 

J’ai continué à coudre de temps en temps pour moi, puis pour ma fille, mon homme m’a aussi demandé et mon fils, le petit dernier n’y coupe pas. J’ai appris beaucoup tout au long de ses deux années en cousant des modèles de La maison Victor, où le pas à pas m’a beaucoup aidé, mais aussi avec les box Craftine, où j’aime être surpris et les explications sont claires et très imagées. 

Apprendre à coudre des petites culotte grace au patronages.

COUDRE SA LINGERIE ? Et pourquoi pas !

Maintenant que mon dressing, s’étoffe de jour en jour avec toutes sortes de vêtements ; robes, pantalons, teeshirts, blouses, chemises, manteaux, vestes…. 

J’ai très envie de m’attaquer à de la lingerie, oui d’accord, j’ai déjà fait des caleçons pour mon chéri, mais cela n’a rien à voir avec de la vraie, belle, lingerie haut de gamme et je ne sais vraiment pas par ou commencer. Ou trouver les patronages de culottes et les patronages de soutien-gorge qui me plaisent réellement ? Où puis-je me fournir en mercerie spéciale lingerie ? En plus j’aime tellement la lingerie fine que je ne veux pas me louper, car je sais que mon mari sera enchanté de me découvrir dans un bel ensemble cousu par mes soins ! Avant de me lancer dans la fabrication de lingerie je dois investir dans une machine à coudre plus moderne qui sera moins agressive pour les tissus délicats que ma vieille SINGER que j’aime tant.



Kit de couture pour apprendre à coudre.

Cours de Couture spécial LINGERIE




Pour débuter en couture lingerie j’ai eu la chance de trouver les cours et les tutoriels de Boudoir Français, et j’ai adoré l’univers, les photos, la délicatesse des tissus, …  

Boudoir Français vous propose des kits de couture spéciale lingerie ou vous avez tout le nécessaire pour apprendre pas à pas. Et pour une personne comme moi qui suis assez perdu dans le vaste univers de la création de lingerie je dois avouer que cette formule me tente vraiment et me convient tout à fait., vais-je sauter le pas pour les box couture, car l’idée de découvrir chaque mois ses KITS de couture dans ma boite aux lettres me ravie. Le fait que l’on soit accompagnée pas à pas me tente fortement pour apprendre à coudre mes petites culottes ! J’ai hâte de me lancer dans cette aventure et de vous en dire davantage lorsque j’aurais cousu ma première petite culotte grâce aux tutoriels de Boudoir Français.


Pour résumer : la couture est devenue une addiction, maintenant dès que je vois quelqu’un qui porte un vêtement que j’aime, je l’examine et je me demande si je pourrais le refaire avec tel ou tel patron. Je couds de manière plus réfléchie, j’essaye d’associer tel ou tel vêtement. Tous les soirs, je fais un peu de couture, c’est devenu un rituel détente.
J’aime tellement ça et voilà comment je suis tombé dans la couture…. 


Aurélie H