Les tissus à la mode pour coudre sa lingerie

Juil 4, 2022

Si vous fabriquez vos sous-vêtements, vous avez sûrement envie de laisser s’exprimer votre créativité et de réaliser les modèles de vos rêves. Et pour ce faire, quoi de mieux que d’expérimenter avec de jolis tissus ? Pour être sexy, originale, ou nager dans le confort, il existe pléthore d’options tendances, qui vous permettront d’avoir de beaux dessous unique en leur genre. Nous vous disons tout dans cet article sur les tissus les plus en vogue pour réaliser votre lingerie !

Apprendre la couture facilement

Le satin

Le tissu star des jolis dessous, c’est le satin ! Et pourtant, saviez-vous qu’il ne s’agit pas en réalité d’un tissu à proprement parler ? Le satin est en effet un mode de tissage, dans lequel les fibres sont très serrées.

Par conséquent, le satin peut être réalisé à partir de diverses matières, des plus au moins onéreuses, ce qui en fait une option très intéressante pour débuter, par exemple avec du satin de polyester ou encore, du satin de pur coton, plus qualitatif.

La légèreté du satin, sa douceur et sa brillance incomparable en font un choix indémodable lorsqu’il s’agit de confectionner sa lingerie, qu’il s’agisse de culottes, soutien-gorge mais aussi caracos, nuisettes et pyjamas.

Le satin ressemble beaucoup à la soie : la façon la plus simple de faire la différence avec l’œil naturel est que le satin est plus brillant alors que la soie a tendance à avoir une finition moins chatoyante. Le satin est l’un des tissus les plus populaires utilisés pour la lingerie car, bien qu’il ait l’aspect de la soie, il est très bon marché et rend la belle lingerie plus abordable pour le grand public.

Le toucher du satin est très similaire à celui de la soie, ce qui vous permet de bénéficier des mêmes avantages pour une fraction du prix et, comme pour la soie, vous pouvez trouver un énorme choix de styles et de couleurs.

Le satin suffira à apporter une grande élégance à votre création, et vous pouvez être sûre que vous aurez créé une pièce intemporelle, à accorder à l’infini !

Le secret de l’aspect luxueux du satin réside dans sa surface, qui attire la lumière et se meut parfaitement sur la peau, tout en fluidité. Un autre avantage du satin, plus concret, est qu’il laisse la peau respirer : il est donc aussi beau que confortable, en particulier pour les climats les plus chauds.

Si vous êtes amatrice de lingerie chic et sexy, vous pouvez donc opter pour le satin sans risque de vous tromper, d’autant plus que le satin est une matière facile à travailler.

La soie, naturelle ou artificielle

Si vous voulez que votre lingerie soit non seulement belle mais aussi agréable au toucher, optez pour la soie ! Le toucher d’un tissu est tout aussi important que son apparence, et à ce jour, la soie reste l’un des tissus les plus confortables et les plus tendances pour la lingerie.

Elle a la particularité d’être fraîche au premier contact, mais de se réchauffer rapidement avec la chaleur du corps. La soie ne gratte ni n’irrite jamais la peau et il est pratiquement impossible de ne pas se sentir bien en la portant.

Bien que les vêtements en soie puissent être très chers, le jeu en vaut la chandelle, non seulement pour la sensation qu’ils procurent, mais aussi parce qu’ils sont très résistants et durables. Vous pouvez trouver la soie dans une variété de styles et de couleurs que tout le monde aimera.

Si vous optez pour de la soie synthétique, moins onéreuse, vous obtiendrez aussi un tissu très léger, plus que le satin, avec un effet “seconde peau” des plus confortables, mais dont la brillance sera plus forte par rapport à la soie naturelle.

Qu’elle soit artificielle ou naturelle, la soie est fraiche au toucher ; elle sera plus respirante dans sa version naturelle, mais la version synthétique offre une belle alternative pour coudre votre lingerie et réaliser des pièces délicates et chatoyantes à petit prix !

Patron de soutien gorge gratuit

La mousseline

La mousseline est un must pour la couture de lingerie ! En effet, elle permet de confectionner des pièces tout en transparence mais d’un grand confort. Il s’agit également d’un tissu résistant et souple, ce qui la rend parfaite pour réaliser de la lingerie destinée à être portée tous les jours (ou presque).

Sa légèreté permet également d’obtenir de la lingerie adaptée aux températures d’été, sans renoncer à l’élégance !

La mousseline est aussi très tendance en couture de lingerie parce qu’elle est pratiquement infroissable : elle se travaille donc facilement.

En revanche, la mousseline étant un tissu synthétique (à moins d’être de la mousseline de soie naturelle), cela signifie qu’elle n’est pas aussi respirante et saine qu’une fibre naturelle, et qu’elle ne doit pas être en contact avec des flammes ou des étincelles.

L’organza

L’organza renvoie aux voiles de mariés, au romantisme et à l’élégance : rien d’étonnant à ce qu’il s’agisse d’un tissu qui a le vent en poupe pour confectionner de la lingerie ! Ce matériau délicat est prisé pour réaliser les finitions des sous-vêtements, grâce à sa subtile brillance et à sa douceur.

Il est généralement synthétique (l’équivalent en fibres naturelles de coton est souvent désigné par le terme “organdi”), et présente un rapport qualité prix imbattable.

Toutefois, l’organza n’est pas dépourvu de défauts ! Il doit être manipulé avec délicatesse, car il est plus fragile que la mousseline ou le tulle ; il se froisse également rapidement.

La délicatesse de l’organza nécessite en outre un entretien minutieux : il n’aime pas la chaleur et doit donc être lavé à basse température, de préférence à la main et il est conseillé d’éviter le repassage… L’organza peut ainsi être recommandé pour des pièces vouées à être portées ponctuellement ou pour des évènements particuliers.

La résille

La résille est plus résistante de l’organza, n’en déplaise aux apparences ! Le pourcentage élevé d’élasthanne dans sa composition en fait un tissu pratique pour décorer vos dessous, sans avoir peur qu’ils ne s’abiment à l’usage.

La résille n’est pas juste sexy, elle est aussi redoutablement confortable ; vous pouvez l’utiliser en tant que matière principale ou pour des empiècements, sa légèreté la rendra indécelable et ultra-agréable à porter, même au quotidien !

L’on retrouve de plus en plus la résille dans les sous-vêtements de sport, en raison de ses caractéristiques avantageuses : respirante, glamour et extensible, la résille est un incontournable qui n’est pas près d’être détrôné !

Coutures pour les débutants

La dentelle

Impossible de parler de tissu tendance sans évoquer la dentelle : que cela soit dans sa version extensible ou rigide, elle est depuis toujours une référence en matière de couture de lingerie.

Lorsqu’elle est rigide, la dentelle est utilisée par les couturières en appliqués ou en empiècements, en petites touches décoratives, mais sa rigidité la rend assez peu confortable, ce qui explique que l’on n’y ait recours que pour des détails, et non pas sur de larges zones.

Au contraire de la dentelle rigide, la dentelle stretch contient des fibres d’élasthanne : son élasticité offre tout un éventail de possibilité pour créer sa lingerie tout en étant sûre d’avoir à la fois un rendu esthétique et un grand confort d’utilisation !

Le tulle

Le tulle est aussi un tissu tendance pour les sous-vêtements fait main : peu coûteux et original, il permet de créer des dessous très stylés sans se ruiner. Dans la famille des tulles, l’on retrouve en réalité plusieurs tissus différents :

  • Le tulle doux : il s’agit du tulle dit “classique”, qui est peu extensible, très fin, doux et léger, et que l’on retrouve souvent en matière synthétique. Le tulle peut aussi être réalisé à partir de matériaux naturels, tels que la soie ou le coton, mais dans ce cas, son prix est plus élevé. Le tulle est très apprécié pour réaliser des décorations sur les soutien-gorges, mais aussi pour doubler leurs bonnets, en raison de sa douceur et de sa maille plutôt rigide.
  • Le tulle stretch ou powermesh : au contraire du tulle doux, il est composé d’élasthanne ce qui lui confère une grande élasticité. Lui aussi est très apprécié pour personnaliser sa lingerie ou pour la doubler, mais sa fonction n’est pas d’apporter du maintien, car il est très souple.
  • Le tulle brodé : s’il peut ressembler à s’y méprendre à de la dentelle, avec ses motifs et sa légèreté. Cependant, ces deux tissus n’ont rien à voir ! Le tulle brodé est moins noble que la dentelle ; il peut s’agir d’une bonne alternative, peu coûteuse, pour orner une lingerie faite main. Tout dépend le look que vous voulez donner à votre confection !

Le Lycra polyamide

La couture de lingerie, c’est aussi l’opportunité de réaliser vos propres maillots de bain ! Pour cela, l’indémodable, c’est le tissu Lycra.

Cependant, cette matière peut se retrouver dans toutes les autres pièces de lingerie, parce qu’elle offre un excellent maintien et est très extensible. Pour les sous-vêtements de sport, pour les gaines, les collants…, le Lycra permet de créer des dessous qui sèchent vite, qui laissent respirer la peau et résistent au passage du temps.

En effet, l’élasticité du Lycra a de quoi étonner : même lorsqu’il est étiré près de 10 fois sa taille de base, il peut encore retrouver son état d’origine ! Si vous cherchez un tissu robuste pour conserver longtemps vos dessous, et supporter de nombreux lavages, le Lycra est fait pour vous.

Parmi ses autres avantages, l’on peut citer le fait qu’il ne risque pas de se froisser et que, contrairement à d’autres matières synthétiques, il ne craint pas la chaleur. Le Lycra a également des propriétés antibactériennes, bien qu’il soit toutefois conseillé de doubler de jersey de coton les fonds de culottes réalisées en Lycra. Ce sont ses propriétés antibactériennes et sa résistance à l’eau et aux moisissures qui en font le tissu phare des maillots de bain !

Bon à savoir : le tissu Lycra est toujours associé à une autre matière, par exemple le polyamide. L’avantage du polyamide ou du coton, lorsqu’ils sont mélangés au Lycra, est qu’ils permettent d’ajouter de la rigidité à ce tissu hyper extensible. Cela est appréciable pour les culottes par exemple.

Apprendre la couture seule

Le powernet

Plus qu’une mode, le powernet est un tissu qui est devenu incontournable pour réaliser vos soutien-gorges : ce tulle aux propriétés élastiques ahurissantes, grâce à l’élasthanne qu’il contient, offre un maintien, une douceur, une résistance sans pareils.

C’est dans cette matière que sont confectionnés la plupart des dos de soutien-gorges : sans powernet, vous n’obtiendrez jamais le maintien recherché, en particulier pour les modèles avec armatures.

Ce tissu permet de réaliser des pièces confortables et durables. Notre conseil : choisissez un powernet à résistance forte pour coudre un soutien-gorge !

En conclusion, pour coudre votre lingerie, vous pouvez vous inspirer des tissus évoqués dans cet article, mais aussi écouter vos préférences et votre imagination ! Bien entendu, certains tissus seront plus ou moins faciles à travailler, et pourront ne pas toujours être adapté au type de lingerie que vous souhaitez réaliser. Par conséquent, pour éviter de perdre du temps et de la motivation en essais infructueux, et de gaspiller votre tissu, nous vous recommandons en tout premier lieu de tenir compte des instructions du patron, et en second lieu, de ne pas investir dans un tissu coûteux si vous n’êtes pas certaine du résultat, ou si vous êtes novice ! En outre, si vous optez pour un tissu délicat ou fin pour votre couture de lingerie, tentez un modèle simple, tel qu’un string ou une petite culotte, qui ne nécessitera pas un grand nombre de couture. Nous espérons que notre article vous aura aidé à choisir les tissus qui composeront votre prochaine création ; pour plus d’inspirations et de conseils sur la couture de votre lingerie, n’hésitez pas à consulter notre site !

Découvrez nos cours de couture en ligne

A bientôt sur Boudoir Français !